Jean Narquin — Wikipédia

Jean Narquin — Wikipédia


image

Je n'ai pas l'habitude ni ne me soucie d'ordinaire des écrits des politiques mais là franchement je ferai exception. Un petit livre vu et acheté, au hasard de mes pérégrinations à la librairie. Voici une histoire vraie, sorte de récit - roman de la vie de la grand- mère de Roselyne Bachelot: Corentine. Mais quelle femme! Un destin étonnant ! Née dans les Montagnes noires à Gourin en 1890, issue d'une famille nombreuse pauvre, trimant aux champs , vendue par ses parents à un marchand de chevaux de Rouadouallec à sept ans, hantée par la faim, placée à douze chez des bourgeois de Paris, cette petite paysanne illettrée , intelligente et travailleuse jamais effrayée ni usée par un quotidien humiliant , à la merci de la prédation sexuelle des patrons, exploitée, privée de liberté, taillable et corvéable à merci, soumise (apparemment )à l'avarice crasse, de ces bourgeois méprisants , de chambre de bonne minuscule en usine d'armement où elle découvrira la solidarité ouvrière , contrairement aux coups bas , haines et jalousies incessants de la domesticité en maison bourgeoise —— cette maîtresse femme, déterminée , volontaire droite dans ses sabots, insoumise , combattante ——-tracera son chemin avec ambition, ne fera jamais son miel des compliments ni boniments qui se tramaient ainsi que les intrigues amoureuses ni chez les maîtres ,les de la Rousselaye ni chez les domestiques.....Elle ne baissera Jamais les bras , observera , son handicap: savoir lire et écrire, son premier mari: Jules le Bris , mort pour la France le 26 septembre 1914 à 26 ans, l'y aidera. L'auteure évoque les conditions de vie à la ferme à cette époque en Basse Bretagne: société complètement figée dans des traditions compassées : les parents «  louaient » ou «  revendaient » leurs enfants, saleté , promiscuité , excréments des porcs qui partageaient la salle commune, soupes maigres , sensation de faim permanente , bouillies d'avoine ou de pommes de terre, enfants confrontés très tôt aux indispensables travaux de subsistance qui faisaient tourner la ferme, toute puissance du père, servitude de la mère! Peur de voir s'abattre l'épouvantable famine qui sévissait en 1845/, racontée par le grand-père maternel de Corentine. L'auteure raconte Corentine Sinou ——- cette femme exceptionnelle ——avec pudeur , justesse et émotion, beaucoup d'humanité, empreinte d'une chaude admiration toute naturelle pour cette grand- mère décédée en 1969, aimante et aimée, malicieuse ...aidée malgré tout par un parcours mêlé de chance et de combat... Un portrait bien écrit , hommage remarquable , poignant ——-dans le contexte historique ——extraordinairement bien mis en valeur.Cela m'a fait penser à «  Mémé » dePhilippe Torreton mais un ton au-dessus .

Roselyne Cora Marcelle (C) BACHELOT : généalogie par

Au cours d'un portrait que lui consacre la revue Charles, Jean-Yves Narquin explique que si sa sœur Roselyne Bachelot a tant de mal avec le Front National, c'est avant tout à cause de son...[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Né en 1946 à Nevers, Roselyne Bachelot est la fille du résistant et député gaulliste Jean Narquin et d'Yvette Le Dû, tous deux chirurgiens-dentistes. La vie en rose Un brin fashionista, la ministre au look branché ne sort (presque) jamais sans sa touche... de rose. Une fantaisie qui lui a d'ailleurs valu le surnom de " dame en rose ". . Roselyne Narquin est la fille de Jean Narquin, résistant et député gaulliste, et d'Yvette Le Dû, originaire de Gourin, tous deux chirurgiens dentistes. Elle a un frère, Jean-Yves Narquin, maire divers droite de Villedieu-le-Château, dans le Loir-et-Cher.

Grand Corps Malade et Roselyne Bachelot s'écharpent sur la

Cette facilité-là, Roselyne Bachelot dit la devoir à sa mère, Yvette Le Dû, Bretonne née à la ferme, chirurgien-dentiste comme son conjoint à une époque où les épouses servaient encore au foyer..... http://fr.wikipedia.org/wiki/Roselyne_Bachelot Roselyne Narquin est la fille de Jean Narquin, résistant et député gaulliste, et d'Yvette Le Dû, originaire de Gourin, tous deux chirurgiensdentistes. Elle a un frère, Jean-Yves Narquin, maire divers droite deVilledieu-le-Château, dans le Loir-et-Cher.. Invitée de l'émission On est en direct sur France 2 le 14 novembre 2020, Roselyne Bachelot a expliqué à Grand Corps Malade pourquoi les concerts ne pouvaient pas reprendre maintenant. . Née à Nevers dans la Nièvre le 24 décembre 1946, Roselyne Narquin est la fille de deux chirurgiens-dentistes : Jean NARQUIN et Yvette le Dû. Petit détail qui a son importance, son père était un ancien résistant devenu par la suite député Gaulliste.

Roselyne Bachelot : bio, news, photos de Roselyne Bachelot

Née à Nevers, elle est la fille du résistant et député gaulliste Jean Narquin et d'Yvette Le Dû. Son frère, Jean-Yves Narquin, est maire de Villedieu-le-Château sous les couleurs du Front National..... Roselyne Bachelot ignorait tout des blessures de son grand-père. Il ne s'en plaignait pas. « Pas le genre, dit-elle.Nous, dans la famille, on n'a jamais oublié la guerre de 14.. Roselyne Bachelot a, elle aussi, transmis ce virus à son fils, Pierre dont le père est Jacques Bachelot. Pierre Bachelot a été un temps assistant parlementaire de sa mère, de 1992 à 2002. Il