Exécution Réelle D Un Condamné à Mort

Exécution Réelle D Un Condamné à Mort


image

Le 19 janvier 1870, Jean Baptiste Troppmann est guillotiné. Il a été condamné pour l'assassinat des huit membres d'une même famille. le massacre de Pantin comme on le surnomma, fut une des affaires judiciaires majeures de la fin du Second Empire. Tout l'opinion se passionna pour ce crime et son auteur ; une passion nauséabonde, une passion sordide, une passion morbide comme il est encore courrant d'en voir aujourd'hui. La presse fit ses choux gras de l'affaire Troppmann, on dit que le le Petit journal gagna une petite fortune grâce à Troppmann en triplant ses tirages. Là encore, les choses n'ont pas tellement changé...Le monde littéraire fut également gagné par la fièvre Troppman notamment dont nombre assistèrent au procès du criminel : Gustave Flaubert, Alexandre Dumas, Arthur Rimbaud, Lautréamont, Barbey d'Aurevilly…Ivan Tourgueniev eut un tout autre « privilège » : celui d'assister à l'exécution de Troppmann dont il tira ce récit. Tourguéniev revient peu sur l'affaire en elle même qu'il n'évoque que par bribes. Son récit aborde essentiellement cette nuit qu'il passa à la prison de la Roquette. Dès les premières lignes, l'auteur souligne son appréhension, son dégoût face au spectacle auquel il va assister. Car il est bien question de spectacle. Un spectacle qui se veut édifiant pour la masse de badauds attirée par milliers pour voir la mort du criminel. Tourgueniev ne dissimule pas son malaise, son mépris même pour cette populace aguichée par l'odeur du sang sur la lame de la vénérable « veuve ».Tourgueniev nous restitue avec minutie et émotion tout le cérémonial barbare qui précède l'exécution du condamné. Arrivé à minuit à la prison, l'exécution n'aura lieu qu'à 7 heures selon l'usage. Entre temps se dérouleront milles discussions sans grand intérêt et surtout la rencontre avec la guillotine. La description qu'en fait Tourgueniev est à vous glacer le sang, tout comme la maniaquerie du bourreau peaufinant les réglages de son outil de travail.Puis vient le grand moment sur le coup de 6h30 : la rencontre avec Troppmann, un homme à part, très différent des autres condamnés à mort. Calme mais sans être détaché, un homme résolu, un homme d'apparence banal dont on ne soupçonnerait pas forcément l'ampleur des crimes, un homme qui jusqu'au bout refuse de livrer le nom de ses éventuels complices. Dans ses impressions, Tourgueniev ne cesse de s'étonner de cette personnalité, au point d'avoir presque une certaine forme d'empathie pour lui. Une empathie qui s'oppose crescendo avec cette foule anonyme massée au dehors. La fin du récit, est un vibrant plaidoyer contre la peine de mort, peine inutile, dont l'édification sur les foules est totalement nulle. Un plaidoyer qui ne manque pas d'évoquer les magnifiques textes d'Hugo sur le même sujet, à ceci près que Tourgueniev n'est pas français. On peut d'ailleurs être surpris de prime abord qu'un russe originaire d'un empire où la violence d'État est la règle, se dresse contre la peine capitale. C'est oublier qu'une partie des intellectuels russes est résolument tournée vers l'Occident où ils pensent trouver les idées permettant d'adoucir les moeurs politique de leur pays. Tourgueniev fit partie de ceux-là, ceux que l'on appelait les occidentalistes (par opposition aux slavophiles plus conservateurs ou en tout cas plus attachés à une marche vers le progrès spécifiquement russe). Ce texte nous révèle un Tourgueniev profondément et authentiquement humaniste. On ne peut pas qualifier Tourgueniev d'écrivain engagé mais il n'est pas non plus un écrivain détaché de la chose politique et sociale. Il avait déjà pris la plume pour dénoncer le servage dans son pays (et avait été exilé pour cela). Il fut aussi, un temps, un ami de Mikhaïl Bakounine, l'un des principaux penseurs de l'anarchisme. Ici Tourgueniev n'hésite pas l'ombre d'une seconde à reprendre sa plume pour dénoncer la peine capitale dans ce pays qu'il chérit presque autant que le sien : la France. Il le fait avec franchise et objectivité tout en mettant son approche sensible au service de la cause qu'il entend servir.On est loin des histoires d'amour, des scènes de la vie russe mais c'est aussi cela la force d'un écrivain que d'avoir plusieurs cordes à son arc.Par sa prise de position à contre courant de son époque, par son humanité, par son bon sens et par sa franchise, ce texte mérite plus qu'une simple lecture pour soi. Oui il faut le lire mais il faut le faire lire. Un texte intemporel et universel.

Exécution en effigie — Wikipédia

La première exécution filmée depuis une vingtaine d'années. Jeudi soir, l'exécution de Andrew Grant DeYoung, 37 ans, a été enregistrée dans une prison de Géorgie, dans le sud des Etats-Unis, à la...[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. L'araignée espagnole faisait partie des méthodes d'exécution courantes à l'époque de Moyen Age. Le but de cet outil barbare était d'arracher la peau de la personne condamnée petit à petit pour qu'elle souffre au maximum. Le bourreau finissait l'exécution en arrachant le visage du condamné à mort. . Le Texas annule l'exécution d'un condamné à mort. Les avocats de Robert Campbell ont fait valoir qu'il risquait de subir le même sort que Clayton Lockett, dont l'exécution s'était

États-Unis, l'exécution prochaine d'un condamné à mort

Un condamné à mort a été exécuté vendredi au Japon, première mise à mort dans le pays depuis le mois de mars et 17e depuis le retour au pouvoir du Premier ministre conservateur Shinzo Abe il y a.... L' exécution en effigie (de l'expression latine in effigie, qui signifie « en portrait ») est l'application d'une peine physique à une représentation ou substitut du condamné faute de pouvoir la lui infliger de manière habituelle. Un mannequin peut être ainsi pendu dans les mêmes conditions que le condamné absent, jugé en contumace.. Au niveau fédéral, depuis la levée d'un moratoire en 1988, seuls trois condamnés à mort ont été exécutés, dont le dernier en 2003. Au niveau des États, la peine capitale est en déclin, avec 25... . Exécution à Verdun en 1917 par l' armée française : le condamné est agenouillé et a les yeux bandés. Une cartouche à blanc est en général placée dans l'arme d'un des tireurs, avec pour objectif de moins traumatiser ces derniers d'avoir exécuté une personne.

L'exécution d'un condamné à mort sera communiquée aux

Au Japon, depuis le 21 octobre, le ministère de … Actualités; L'exécution d'un condamné à mort sera communiquée aux familles de victimes immédiatement après le fait. Exécution d'Henri-Désiré Landru le 25 février 1922. Condamnation à la guillotine, mort du Barbe-Bleue de Gambais. Au lendemain de l'exécution d'Henri-Désiré Landru, guillotiné le 25 février 1922 à six heures cinq sur la place des Tribunaux à Versailles, deux chroniqueurs du Petit Journal ayant assisté aux derniers préparatifs et aux derniers instants d'un condamné à mort. Dustin Honken, 52 ans, prisonnier condamné à mort pour un quintuple meurtre commis il y a 27 ans, a été exécuté, vendredi 17 juillet, aux Etats-Unis. Il s'agit de la troisième exécution