Etats-Unis : Qu'est-ce Que Le Discours Sur L'état De L'Union?

Etats-Unis : Qu'est-ce Que Le Discours Sur L'état De L'Union?


image

Positivement étonné par ce livre !Il comporte 4 parties :- Un hommage un peu lourd aux autorités genevoises ; - une préface intéressante,- puis le « Discours »proprement dit, en deux parties.Dans la préface ( 1755 ), Rousseau pose le problème de « l'étude de l'homme ». Il entend, je pense, l'étude de son comportement. …Individuel ? Ce serait une base jetée pour la psychologie.En collectivité ? Ce serait une base pour la sociologie..Le discours proprement dit se compose de deux parties..La première est un éloge de l'homme sauvage, ni bon ni mauvais.Il perçoit deux sortes d'inégalités parmi les hommes :1 ) l'inégalité physique ;2 ) l'inégalité morale ou politique qui existe chez l'homme civilisé..Il compare l'homme sauvage, primitif à l'animal sauvage, qui a la santé, peu de maux, sinon les blessures et la « vieillesse », qui ne se préoccupe que d'attaquer, se défendre et dormir, qui a des sens développés (vue, ouïe, odorat ), et agit à l'instinct. Il a peu de besoins : la nourriture, une femelle et le repos..L'homme civilisé, « domestique », comme l'animal domestique, est soumis à des chefs, a besoin d'un logement, d'un médecin, il pense ( Rousseau va jusqu'à dire que c'est mauvais ! ), et utilise sa raison.Rousseau discute la « perfectibilité » de l'homme sauvage qui devient domestique, par les apprentissages : maîtrise du feu, de l'agriculture, notion de vol et de propriété, maîtrise de la parole, ne serait-ce que pour l'enfant qui exprime ses besoins à la mère..La deuxième partie tire les leçons politiques de la socialisation-civilisation de l'homme, et Rousseau montre que les inégalités s'accroissent au fur et à mesure du « progrès humain » et de la richesse des puissants :.« Je prouverais que si l'on voit une poignée de puissants et de riches au faîte des grandeurs et de la fortune, tandis que la foule rampe dans l'obscurité et dans la misère, c'est que les premiers n'estiment les choses dont ils jouissent qu'autant que les autres en sont privés, et que, sans changer d'état, ils cesseraient d'être heureux si le peuple cessait d'être misérable. ».L'argent entraîne la corruption et le paraître des riches, qui ne sont plus que des coquilles vides, « de l'honneur sans vertu, de la raison sans sagesse, et du plaisir sans bonheur », tandis que le peuple crève de faim, à l'image de ce qu'écrit Montaigne dans « Des Cannibales », et la pitié des Caraïbes envers ses frères disparaît quand l'homme devient riche et méprise le pauvre.JJR propose une gradation de l'inégalité : Nature, droit naturel > démocratie, dans laquelle le magistrat arbitre le contrat social entre le peuple et le chef > despotisme, où le tyran supprime les lois et l'arbitrage du magistrat..Il y aurait plein de choses à dire, vous les lirez par vous-mêmes, c'est riche et intéressant. S'appuyant sur Tacite, Locke et Pufendorf, contrant souvent Hobbes, Jean-Jacques Rousseau qui, contrairement à Voltaire ou Diderot, s'intéresse peu à la religion, à mon avis, signe ici une oeuvre politique majeure qui prépare « le Contrat Social », et qui a peut-être intéressé Proudhon, Marx ou Henry David Thoreau..Jean-Jacques Rousseau me faisait « peur » : ayant essayé de lire « La nouvelle Héloïse », abandonnant au bout de vingt pages, dégoûté par son style ampoulé. On retrouve un peu ce style dans l'hommage qu'il fait aux dirigeants de Genève, mais après, on devine le « chercheur », le passionné, et le style est nettement plus épuré, même si JJR prend des précautions par rapport aux autres écrivains du siècle.En défenseur du bon sauvage, JJR rejoint Denis Diderot quand il écrit « Supplément au voyage de Bougainville », et Georges Hébert ( et là, je suis dans mon secteur ), défenseur de la méthode naturelle dans plusieurs ouvrages comme :• « L'Éducation physique ou l'entraînement complet par la méthode naturelle, 1912 ».

Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité

Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes.! 20 Première partie! 23 Seconde partie! 44 Notes ajoutées (Rousseau)! 67 Note 1! 67 Note 2! 67 Note 3! 68 Note 4! 69 Note 5! 70 Note 6! 71 Note 7! 73 Note 8! 73 Note 9! 74 Note 10! 79 Note 11! 85 Note 12! 85 Note 13! 89 Note 14! 90 Note 15! 91 2[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Discours sur l'origine & les fondements de l'inégalité parmi les hommes. Jean-Jacques Rousseau . chez Marc Michel Rey, 1755 - Equality - 299 pages. 2 Reviews . Preview this book » What people are saying - Write a review. User Review - Flag as inappropriate. la première lecture fut laborieuse : rares sont les étudiants en terminal qui ont suffisament de culture et d'ouverture d'esprit pour . Cette fiche de lecture de Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes reprend l'oeuvre dans son ensemble en détaillant le contexte, les personnages et en la résumant, chapitre par chapitre.

Discours sur l'origine de l'inégalité, Rousseau | Résumé

Jean-Jacques Rousseau, DISCOURS SUR L'ORIGINE ET LES FONDEMENS DE L'INÉGALITÉ PARMI LES HOMMES, in Collection complète des oeuvres, Genève, 1780-1789, vol. 1, in-4°, édition en ligne www.rousseauonline.ch, version du 7 octobre 2012.. Le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes est une réponse à la question énoncée par l'Académie de Dijon en 1755 à l'occasion du concours qu'elle organise chaque année. Rousseau défend la thèse selon laquelle l'homme serait naturellement bon, mais il aurait été perverti par la société. Pour expliquer sa thèse, il divise son œuvre en. Rousseau écrit le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes en 1755 pour répondre à la question du concours de l'Académie de Dijon : « Quelle est l'origine de l'inégalité parmi les hommes, et si elle est autorisée par la loi naturelle Règles qui résultent de la nature des hommes et de leurs rapports, indépendamment de toute convention ou . Corrigé du Bac Blanc - TES Explication de texte : Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes Quelques remarques préalables : exte (ce qu' Pour expliquer vraiment le t on attend de vous), il faut des PARAGRAPHES portant sur les différentes sous-parties du texte, qui auront été distinguées dans un plan

Rousseau, Discours sur l'origine de l'inégalité

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755). Tant que les hommes se contentèrent de leurs cabanes rustiques, tant qu'ils se bornèrent à coudre leurs habits de peaux avec des épines ou des arêtes, à se parer de plumes et de coquillages, à se peindre le corps de diverses couleurs, à perfectionner ou à embellir. Rousseau et son discours sur l'origine de l'inégalité est un des fondements de la pensée révolutionnaire. Voyons cela de plus près. Présentation du livre. On trouvera le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes dans de nombreuses collections. L'ouvrage fait environ 300 pages. Paru en 1755 cet. 1.2 Seconde partie du Discours sur l'origine des inégalités - Résumé; 1.3 Conclusion sur le Discours sur l'origine des inégalités de Rousseau; Ce discours, contrairement aux essais de Rousseau (Le Contrat Social, L'Emile), est écrit d'une plume passionnée, voire impétueuse à certains moments, faisant de sa lecture un vrai plaisir (c'est d'ailleurs une des raisons de sa